Archives de catégorie : Billets

Veni, vidi, ludique : histoire et archéologie de la culture ludique enfantine dans le monde gréco-romain

Poupée articulée en boisLe programme EnJeu[x] Enfance et Jeunesse organise une conférence à l’occasion de la présence à Angers de Véronique Dasen, Professeure associée en archéologie classique à Université de Fribourg et invitée par le département d’Histoire de l’UFR LLSHS de l’Université d’Angers:

« Veni, vidi, ludique: histoire et archéologie de la culture ludique enfantine dans le monde gréco-romain »
Mercredi 8 avril, 18h
Maison des sciences humaines | Amphi. Germaine Tillion
Entrée libre et gratuite

Les jeux et jouets, dont la place est centrale dans la vie des enfants de l’Antiquité, nous livrent les règles régissant une vision du monde où les dieux sont omniprésents. Mais en dévoilant les compétences valorisées par la société, ils montrent aussi la façon de penser les rapports garçons/filles, hommes/femmes ainsi que les relations enfants/adultes. Leur exploration permet donc d’entrer au cœur du fonctionnement d’une société.

EnJeu[x]

Le programme « EnJeu[x]: Enfance & Jeunesse » vise à structurer le périmètre thématique scientifique de l’enfance et de la jeunesse. La Convention Internationale des Droits de l’Enfant (1989) définit l’enfance comme la période d’âge comprise entre 0 et 18 ans. Le terme jeunesse recouvre toute ou en partie cette tranche d’âge en fonction des acceptions et se prolonge au-delà. Le programme se concentre donc sur cette période sans s’interdire d’élargir un peu en fonction des processus étudiés. Les problématiques de la petite enfance (jusqu’à 6 ans), de l’âge scolaire (6 à 13 ans), de l’adolescence sont concernées par les recherches à développer dans EnJeu[x] dans une démarche résolument pluridisciplinaire à l’instar des child studies/children studies/chilhood studies anglo-saxonnes. Ce domaine de recherche – à la fois nouveau, interdisciplinaire et émergent – développe une nouvelle approche de l’étude des enfants et des jeunes, dans une perspective diachronique et transnationale. Il s’agit de comprendre l’enfance et la jeunesse pour améliorer la qualité de vie et le bien-être des enfants et des jeunes, pour optimiser les services qui leur sont proposés, pour leur permettre d’exercer leurs droits et d’affirmer leur parole.